Mamanbibou

plein de trucs qui sauvent pour les mamans qui allaitent (et toutes les mamans!)

 

Ces enseignants qui rechignent à scolariser leurs propres enfants… 13 février, 2013

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 0:00

C’est souvent après une discussion avec une copine ou une autre sur un sujet qui me tient à cœur, que je me dis que j’ai besoin d’écrire dans mon blog, pour mettre les choses au clair. Plus pour moi, que pour être lue en fait(mais bon maintenant que vous êtes là, continuez à lire, hein!). Bref le sujet du jour, c’est l’école (et ce n’est pas parce que je suis en grève aujourd’hui pour la 2ème fois de ma « carrière », même si finalement certains points se rejoignent…)

Voilà, Mathilde va avoir 3 ans, et bientôt c’est l’école. L’école? Oui mais…

Et moi, instit’ depuis 7 ans (crise des 7 ans, comme parait-il dans le couple??), je me pose pas mal de questions.

Voilà donc un petit raisonnement, bien scientifique -vous commencez à me connaitre, je ne peux pas m’en empêcher!-

1- Que pensent de l’école, enfin du système scolaire classique, les parents lambda? (vous vous reconnaîtrez peut-être)

Que rien n’est parfait en ce bas-monde ma brave dame, que bien sur il y aurait des choses à améliorer mais que c’est comme ça, dans l’ensemble c’est pas si mal. et puis j’y suis allée à l’école moi et je vais très bien, merci. et on y a des bons souvenirs : les conneries avec les copains, les petits amoureux, les récrés, le benêt de la classe, le caïd, la princesse, la bonne élève, etc…

Que si mon enfant a une maitresse nulle, ben c’est pas grave, un an c’est vite passé…

Et il y a aussi ces parents qui critiquent tel ou tel prof mais ne remette pas en question le système, et préfèrent payer des cours particulier d’anglais ou de soutien de maths à leur enfant -qui ne fait sûrement pas assez d’heures dans la semaine-. ou encore qui complètent/enrichissent à la maison au moment des devoirs (ahhh les devoirs…) au risque de saturer, dégouter leur cher loupiot…

C’est vrai tout ça, et je le pense aussi en partie, mais c’est un peu (beaucoup?) limité.

2- Qu’est ce que j’en pense, moi qui y vis tous les jours?

que l’école a des points très positifs :

  • découvrir ce que je n’ai pas l’occasion de découvrir à la maison (et c’est quand même énorme pour beaucoup d’enfants),
  • lier des vraies amitiés avec des enfants de mon âge,
  • m’attacher et apprendre par la parole d’un/des autres adultes que mes parents/famille proche,
  • découvrir que comme le dit la formule : « on ne peut pas tous s’aimer mais on doit tous se respecter », c’est à dire apprendre à vivre avec des enfants que je n’ai pas choisi (le vrai respect, pas le respect de politesse, c’est autre chose)
  • découvrir une mixité sociale, culturelle,
  • donner des référence communes,

mais aussi des points très négatifs :

  • l’ambiance et la qualité de la vie de la classe dépendent d’1 ou 2 adultes en charge de la classe : si l’enseignante ou l’aide maternelle sont « dures », et j’en connais, c’est pendant 10 mois que mon enfant va entendre crier et se fâcher (qui a déjà testé pendant 10 mois un chef trop c** à son boulot? c’est long non?)
  • apprendre à rentrer dans le moule et ne pas trop se faire remarquer,
  • apprendre à mettre de côté mes envies/besoins, dès 2-3 ans, pour que la vie en collectivité fonctionne  : je devrais faire le travail demandé même s’il ne m’intéresse pas et bien souvent le finir, je devrais arrêter la pâte à modeler pour changer d’atelier même si j’ai envie d’en faire toute la journée, je devrais sortir en récréation en même temps que les autres pendant 30 min, même si je préfèrerais rester au chaud, ou au contraire passer plus de temps dehors, etc…
  • si je suis un enfant un peu trop en avance par rapport à ceux de mon âge, ou au contraire avec un rythme plus lent, ça risque d’être plus difficile car la maitresse n’est pas là que pour moi et j’ai pourtant tellement plus besoin d’elle,
  • supporter la fatigue qu’occasionne la vie de groupe, car même sans cris et sans chahut, 27 enfants qui travaillent, qui jouent, ça fait du bruit,
  • apprendre à être compétitif, car même sans notes et sans classement, il y a ce bonhomme qui sourit si j’ai bien réussi ma fiche, la pression de mes parents pour que je sois un « bon élève »
  • me lever tôt chaque matin même si j’ai encore besoin de dormir, et bien souvent quand mes parents travaillent, aller à la garderie avant l’école, manger dans une ambiance hyper bruyante à la cantine, faire la sieste à l’école serrés comme des sardines sur de petites couchettes collées les unes aux autres (même si je ne fais plus la sieste à la maison), et aller encore à la garderie le soir, waouh quelle journée!!

3- Tout cela fait que je me questionne :

Puisque je connais les limites du système, et qu’elle ne me semblent pas si difficile que ça à améliorer, pourquoi rester dans un système imparfait? Alors que je sais que des alternatives existent, pourquoi laisser l’enfant dans ce qui me semble de moindre bénéfice pour lui?

Et pour moi, en tant qu’enseignante : ne suis pas « faux-cul » de travailler pour un système scolaire que je ne soutiens plus ou seulement en partie? Que faire pour que ce que je propose aux enfants (ceux des autres et les miens) soient à la hauteur de mes convictions?

4- Les possibilités alternatives

Une chose importante déjà : l’école n’est pas obligatoire en France, c’est l’instruction qui l’est. Les parents peuvent donc instruire leurs enfants par le biais qu’ils choisissent.

l’IEF : C’est l’instruction en famille, l’école à la maison, les non-sco, le unschooling… J’y ai pensé (et y pense encore régulièrement). ça m’attire beaucoup, sans trop savoir expliquer pourquoi. Peut-être pour garder intacte cette petite flamme d’émerveillement dans les yeux de l’enfant qui découvre quelque chose par lui-même. Ou pour lui laisser la possibilité d’expérimenter par lui-même tant qu’il en a besoin jusqu’à maitriser une notion, et cela au moment le plus opportun pour lui.Ou encore pour ne pas lui mettre une pression inhérente au fait de se comparer aux autres. Ou bien tout simplement parce que cela représente la liberté!! Ça me rappelle aussi une fille que j’ai connue quand j’étais au collège, qui faisait du solfège avec moi, et qui n’était pas scolarisée : elle était tellement sociable, agréable, d’une intelligence très fine, tout le monde voulait être son ami, on sentait qu’elle avait quelque chose de plus que nous… En tout cas l’IEF, ce ne serait pas pour jouer à la maitresse à la maison!!

les école parentales : c’est quand des parents se regroupent pour faire l’IEF chacun son tour avec un petit groupe constitué de la somme de leurs enfants à tous (euh, je ne sais pas si je suis claire là?!!!). Par exemple le lundi les enfants (dont les miens) vont faire des activités et participer à la vie de la famille chez Riri, le mardi chez Fifi, le mercredi chez Loulou, le jeudi chez moi etc… des initiatives de ce genre voient le jour partout. J’ai participé récemment à une réunion entre parents qui envisagent ce genre de solution. Je pense que ça ne me conviendra pas car il faut vraiment faire confiance aux autres parents qui participent à l’aventure et être sur la même longueur d’ondes, il faut aussi que les enfants s’entendent bien entre eux. J’ai peur de ne pas être « satisfaite » par les activités proposées, et crains de mon côté que les habitudes professionnelles reviennent au galop… De toutes façons ça ne marche que jusqu’à 6 ans car après, quand l’instruction est obligatoire, le regroupement d’IEF est interdit par la loi (pour éviter le risque sectaire)

les écoles alternatives, hors contrat (Montessori, Steiner, Freinet…) : ça ressemble de loin aux écoles classiques (ce qui rassure le papa!!), et ça permet de garder tous les effets positifs que j’ai cités plus haut. J’ai bien l’impression que la plupart des  points négatifs de ma liste sont abandonnés aussi. Et en plus elles apportent chacune un petit plus, une pédagogie particulière. (à noter qu’il existe des classes Freinet au sein d’écoles de l’éducation nationale, souvent en CM1-CM2). ça me plait! seuls bémols : c’est cher (90€ à mi-temps, 150€ à temps complet pour celle de pierrelatte), et bien souvent aucune garderie-cantine n’est proposée, donc impossible si les 2 parents travaillent.

les écoles classiques. Pas besoin de préciser qu’elles sont toutes différentes! Il existe dans l’Éducation Nationale des enseignants qui pratiquent la communication non violente, l’écoute active, les conseils d’enfants, une vraie pédagogie différenciée, le respect du rythme de chaque enfant, etc… et heureusement!! Ils ne sont vraiment pas aidés, mais ils font de leur mieux!! Et moi la première (même si je suis loin de faire tout ça)!!…

5- alors concrètement, qu’a-t-on décidé pour nos enfants (enfin déjà pour Mathilde)? et comment j’envisage mon avenir professionnel?

Ce qui nous semble le meilleur compromis -ici et maintenant!- pour Mathilde l’année des ses 3 ans c’est : les matins en école Montessori et les après-midis en IEF avec moi. On va tester ça pour ne rien regretter et on vous racontera!! Bien sur on ne s’avance pas sur l’avenir : l’année suivante, tout reste envisageable!

Et pour moi, professionnellement, j’ai besoin de faire une parenthèse. De mettre de côté les enfants des autres pour m’occuper des apprentissages de mes enfants à moi. J’ai plusieurs fois envisagé de laisser tomber car je ne me sentais plus capable d’être la maitresse que je voudrais être. Mais aujourd’hui, je me dis que je dois garder la foi, que c’est de l’intérieur que je peux être utile, être actrice d’un changement. Que le changement vient par la base. Que mon expérience familiale, et tout ce que j’ai appris en communication non violente, ateliers Faber&Mazlish et autre est un atout pour mes élèves. Que si je déserte, je ne serai pas fière de moi. Donc, et pour finir :  « I’ll be back! »

 

 

Et le père Noël alors? 23 novembre, 2012

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 16:25

Et voilà, Noël approche, les décorations fleurissent dans les magasins, la magie dans les yeux des enfants (et aussi des grands!), et je me rends compte que Mathilde est grande… à 2 ans et demi, on comprend plein de choses… L’autre jour, elle arrive à la maison en me disant que le papa Noël apporte des cadeaux aux enfants sages. Petit silence, je ne réponds rien. Elle n’a pas de souci à se faire de toutes façons : elle est sage! Mais petite réflexion côté maman quand même… Ai-je envie que ma fille croie au Père Noël?

Je réfléchis, je lis un peu (quelques articles sympas :  , et ), et je me fais vite mon opinion :

(more…)

 

 

Montessori mon amie… 26 octobre, 2012

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 14:01

Ce que j’aime avant tout dans la pédagogie de Maria Montessori, c’est sa devise « apprends-moi à faire seul ».

Je remarque tous les jours à quel point Mathilde veut apprendre, et faire par elle-même. Combien de fois j’ai entendu « Mais non, mais maman, mais c’est moiiiiiiiii!!!!! ».  Alors oui, ça peut énerver au bout de la 50ième fois, mais finalement, n’est-ce pas à moi de me remettre en question? Est-ce-que je veux qu’elle  grandisse ou bien qu’elle reste mon petit bébé qui a toujours besoin de moi?

Et là, la maman débordée, ou qui a la flemme, ou qui a Clémence dans les bras (ou simplement qui veut respecter le besoin d’autonomie de sa grande fille)  se dit : « oui ma grande, je vais te laisser faire seule, je vais te donner les moyens de ne pas avoir besoin de moi. »

C’est pour ça que petit à petit notre maison s’organise, la preuve par l’image :

- A la cuisine, une chaise devant le plan de travail, un petit tablier et le tour est joué! pour exemple, c’est ma grande qui a intégralement préparé le dernier Babycook de carottes de ma petite.

Des sets de table fait-maison pour aider à mettre la table.

Montessori mon amie... dans éducation respectueuse dscf6245-300x225

Un petit balai aussi, qui bizarrement ne sert pas trop à balayer mais à aller attraper les jouets glissés sous le canapé!

- A la salle de bain, une marche pour m’aider à changer la couche de Petite Pepette (c’est Mathilde qui enlève les pressions et les scratchs) ou pour se brosser les dents… Un flacon de produit (avec de l’eau et un peu de gel douche) et une éponge et elle me nettoie même la baignoire, youhou!

- Au WC bien-sur, réducteur+marche. (Admirez le rouleau de papier WC déroulé de façon entièrement autonome, hem hem..)admirez le rouleau de papier WC déroulé de façon entièrement autonome!!

- Et pour les jeux, de simples plateaux à la place des grosses boites en carton. C’est facile à attraper, et à remettre à sa place. Et comme par hasard c’est maintenant beaucoup mieux rangé! (Dans la même catégorie, on a intérêt à aussi à bien ranger l’Ipad car elle s’en sert seule, retrouve ses appli ou celles de son papa genre angrybirds et y joue sans nous, mais ça, ce n’est pas très Montessori, hahaha…)

dscf6244-300x225 dans éducation respectueuse

- Pour s’habiller, je la laisse (dans la mesure du possible, c’est à dire le week-end) prendre le temps de mettre seule ses habits. Prochaine étape, je voudrais faire des boites/tiroirs avec les différents vêtements triés (les bas, les hauts, les robes, etc) pour qu’elle choisisse seule ses vêtements (dans l’idéal à sortir ensemble la veille)

Voilà Merci Maria! Et à bientôt pour de nouvelles aventures!

 

ajout du 12 avril 2013…

Montessori tellement mon amie que je vais faire une formation 0-3 ans dans 2 semaines!! ;)

 

 

 

ce qui me fait fondre quand tu tètes 8 août, 2012

Classé dans : allaitement — mamanbibou @ 19:01

allaitement un jour, allaitement toujours!… (more…)

 

 

L’arrivée d’un 2ème enfant dans la famille 15 mai, 2012

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 22:13

Il y a 10 jours, nous avons vécu l’arrivée dans notre famille de notre deuxième poussinette, et ça s’est passé… à merveille!

Je vous livre ici tous les petits trucs qui à mon avis nous ont aidés à ce que tout se passe en douceur pour notre grande poulette.

(more…)

 

 

Reconnaitre si j’achète un porte-bébé phyiologique ou non 26 février, 2012

Classé dans : bebe,portage bebe — mamanbibou @ 11:43

Je réfléchis en ce moment à un partenariat avec les magasins de puériculture de ma région, et j’ai préparé un document que je leur laisserai suite à notre rencontre. J’espère leur permettre de réfléchir pour proposer en boutique des porte-bébés de qualité. (pour l’instant c’est malheureusement un peu désespérant…!!!)

Je vous fais donc part de ce petit document, qui sans citer de marques, peut vous aider aussi à faire votre choix dans la jungle du marché des porte-bébés.

(more…)

 

 

De la rigolade, tout en faisant (un peu!) réfléchir… 1 février, 2012

Classé dans : allaitement — mamanbibou @ 13:36

Je ne résiste pas à vous partager ce texte tellement drôle et décalé, mais aussi tellement représentatif de ce que j’ai entendu! Déniché par une super cop’s sur le site http://maternage.free.fr/peau_a_peau.htm)

(more…)

 

 

« Vaccination, pas d’hésitation »?? 26 janvier, 2012

Classé dans : santé — mamanbibou @ 15:55

En ce moment renaît la « polémique » : vaccins or not vaccins?

Je trouve qu’il est extrêmement difficile de se faire un avis en tant que parents, et ne sachant pas que décider pour Mathilde, j’avais « suivi », sans trop me poser de questions, ce que me proposait ma pédiatre, et j’ai donc fait tous les vaccins proposés (il ne reste qu’un rappel dans quelques mois…). Cette 2 ème grossesse en mode « canapé » me laisse du temps pour plus me renseigner, et les documentaires télévisés de ces derniers jours m’y poussent d’autant plus.  (les maternelles, avec un plateau plutôt pro-vaccinations, ou à l’opposé sur La 5ème : Aluminium, notre poison quotidien, documentaire qui fait froid dans le dos)

Dans une démarche bien scientifique qui vous rappellera les démonstrations mathématiques que j’aimais, voilà ce que j’en comprends :

(more…)

 

 

Éduquer ses enfants dans le respect, oui mais comment ? 19 décembre, 2011

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 18:36

J’ai beaucoup réfléchi avant d’écrire cet article, tellement le sujet est sensible. Pas mal de copains qui ne comprennent pas notre façon de faire, et que je ne veux pas juger tant chacun essaye sûrement de faire de son mieux en matière d’éducation…, une envie de dire mes convictions dans ce domaine sans pour autant être cataloguée, mais allez… je me lance !       en espérant que les yeux qui me liront seront pleins de bienveillance et « open-minded » ! (de toutes façons c’est long, alors vous ne me lirez que si vous êtes intéressés !!)

Car OUI on peut élever ses enfants sans les punir et sans les fesser, mais NON ça ne signifie pas que tout est permis, qu’ils n’ont pas de limites et que c’est le waï à la maison (du moins pas plus qu’ailleurs !), et NON ce n’est pas parce que ceux qui choisissent cette façon de faire ont des petits anges (pas plus ailleurs non plus…)

Voilà donc après cette longue intro ce qui nous a aidés et nous aide encore beaucoup :

(more…)

 

 

l’éducation non violente : tout un programme! 6 juillet, 2011

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 15:12

Comme chaque parent, j’ai envie de faire le meilleur pour ma petite Pepette… Mais souvent, je ne sais pas trop comment m’y prendre. J’ai commencé mon rôle de maman en n’étant pas du tout sûre de moi. J’ai donc beaucoup lu (entre autres les bouquins d’Isabelle Filliozat, et je me lance cet été dans la lecture d’Aletha Solter et Thomas Gordon), je me suis inscrite à la liste de diffusion de mails « Parents conscients » de Catherine Dumonteil-Kremer, et m’aidant de tout cela – et de mon instinct- j’essaye au quotidien d’éduquer Mathilde dans le respect. Ce n’est pas évident, même pour des parents qui, comme nous, on profité, étant petits, de ce type d’éducation (merci nos parents chéris!!). J’imagine que pour ceux qui ont eu une enfance plus difficile, la tache n’en est que plus ardue… Alors courage, c’est un beau chemin je pense!
Je vous fait profiter ici de petites phrases qui m’aident au quotidien. (tirées de mes lectures, ou de moi-même!)

« L’éducation est comme un jeu : celui qui s’énerve en premier a perdu! »

« Si les punitions éduquaient, il y a belle lurette que l’espèce humaine ne commettrait plus de crimes. » (I. Filliozat, J’ai tout essayé)

« Elle n’essaye pas de me manipuler, elle exprime juste une émotion désagréable. Elle ne sais pas encore parler, donc elle pleure ou elle crie, logique. »

« Ne fais pas à ton enfant ce que tu ne ferais pas à un ami. » (du genre lui crier dessus si elle renverse son verre. je préfère lui montrer comment réparer.)

« une éducation non-violente, mais non laxiste, c’est possible! »

voilà… j’ai encore beaucoup à apprendre et à progresser, je pense que ce petit article aura besoin d’être étoffé dans les mois/années à venir ;)

 

123
 
 

جمعي... |
Mon univers d'évasion 2 |
casawimoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | assmater
| lucied62
| LES PETITES GRAINES