Mamanbibou

plein de trucs qui sauvent pour les mamans qui allaitent (et toutes les mamans!)

 

Et le père Noël alors? 23 novembre, 2012

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 16:25

Et voilà, Noël approche, les décorations fleurissent dans les magasins, la magie dans les yeux des enfants (et aussi des grands!), et je me rends compte que Mathilde est grande… à 2 ans et demi, on comprend plein de choses… L’autre jour, elle arrive à la maison en me disant que le papa Noël apporte des cadeaux aux enfants sages. Petit silence, je ne réponds rien. Elle n’a pas de souci à se faire de toutes façons : elle est sage! Mais petite réflexion côté maman quand même… Ai-je envie que ma fille croie au Père Noël?

Je réfléchis, je lis un peu (quelques articles sympas :  , et ), et je me fais vite mon opinion :

La magie de Noël, ce n’est pas grâce au Père Noël. La magie de Noël, c’est se retrouver avec les gens qu’on aime, passer du temps ensemble, aller à la messe de Noël, manger de bonnes choses. C’est rendre sa maison et son cœur embellis à l’approche de cette fête. C’est offrir des cadeaux des gens qu’on aime, en ayant passé du temps à choisir ce qui leur correspondra le mieux, ce qui leur fera plaisir, et c’est recevoir aussi des cadeaux qui nous plaisent (ou pas, mais ça c’est une autre histoire! ^^) et se sentir aimé. D’ailleurs comme Mathilde ne « croit » pas au Père Noël, elle a pu dès cette année avoir le plaisir de choisir un cadeau pour Clémence, et comme ça c’est elle qui lui offrira sa première poupée, ça c’est la magie de Noël!

Le Père Noël reste quand-même un mensonge, mignon c’est sûr, mais un mensonge! Je ne veux pas mentir à mon enfant pendant des années, je ne veux pas non plus lui demander de mentir à sa petite sœur, soit disant pour la préserver, quand elle aura découvert le pot-aux-roses. On dit « croire », mais finalement ce n’est même pas de l’ordre de la foi, car on n’a aucun doute nous adultes quand à l’existence du Père Noël! Quelle supercherie!

Le fait que le Père Noël n’offre de cadeaux qu’aux enfants sages est non seulement un mensonge ajouté au mensonge (car on sait bien que même les petites terreurs ont des cadeaux) mais en plus c’est du chantage. Et surtout cela n’apporte rien -sinon un mois de tranquillité toute relative pour les parents… Un enfant qui croit au Père Noël se dit « super j’ai été sage! » alors que je veux me ma fille se dise : « super je suis aimée! » c’est fondamentalement différent! (et d’ailleurs je ne veux pas qu’elle agisse dans le but d’être sage mais dans le but d’être épanouie et agréable pour les gens qui l’entourent. Si cela la rend sage tant mieux, mais ce n’est pas le but premier!)

En plus de tout cela, je ne veux tout simplement pas assumer d’avoir provoqué délibérément un sentiment de déception, voire de trahison lorsqu’elle découvrira que tout cela n’est qu’une mascarade.

Par contre, que cette fête soit commerciale, et le père Noël rouge grâce à Coca, cela ne me gène absolument pas, je m’en contrefiche (il y a d’ailleurs une autre fête commerciale que j’aime beaucoup : la fête des mères, hihihi!)

Et tout simplement, je ne me rappelle pas avoir cru au Père Noël, mais j’ai toujours aimé Noël! Et je m’en porte très bien Merci!

                                                                          Donc….

Voilà ce que je dirai à Mathilde si elle me demande si le père Noël existe :

« L’histoire du Père Noël est une très jolie histoire, si tu veux, je peux te la raconter. Comme toutes les belles histoires, on peut imaginer qu’elles sont vraies, dans son cœur. (ben oui, la belle histoire du prince charmant, elle est bien vraie non, puisque je la vis!) Et finalement, elle est bien un peu vraie cette histoire, car on est tous des Pères Noël pour les gens qu’on aime… On s’offre des cadeaux pour se montrer à quel point on s’aime (en plus de toutes les autres façons de se le montrer, comme les bisous, les câlins, les bons moments ensemble….) »

Par contre il va falloir que je me renseigne sérieusement pour savoir si ses « grands »cousins y croient, (pour le tout petit cousin d’un mois et demi, on a encore le temps…) afin de ne pas faire de gaffe!… ;)

Allez, joyeux Noël!

Agnès -toujours plus en mode Bisounours assumé-

———————————————————————

AJOUT du 2 décembre, suite à un épisode vécu, mais aussi à vos commentaires, et de palpitantes discussions sur mon groupe FB préféré « maternage alternatif et éducation non violente »,  sur la liste « Parents conscients », le blog de la mère veilleuse, ou avec ma belle-soeur Kitou :

L’épisode vécu d’abord… Ce matin à la boulangerie, elles s’y sont mises à 2 : « alors tu as fais ta liste? qu’est ce que tu as commandé? » « oh toi tu es très sage, tu auras plein de cadeaux! » et je n’ai rien osé reprendre… bien que tout cela ne me plaise guère!!! La prochaine fois, j’aimerais dire : « chez nous tout le monde a des cadeaux, même si on n’est pas sage! et pas besoin de commander, des surprises c’est mieux! » histoire de clouer le bec gentiment à toutes ces braves mamies ;)

Sinon, plus précisément sur le père Noël, je peux peut-être laisser une certaine liberté. C’est vrai que l’imaginaire est très fort à cet âge (en gros 2-6ans), et certains enfants croient au bonhomme rouge alors même qu’ils ont fait les courses de Noël avec leurs parents!! Je dirai donc bien à mes pepettes ce que j’ai écrit plus haut, mais en ajoutant que si elles ont envie d’y croire, elles ont tout à fait le droit (comme la petite souris d’ailleurs). J’aime beaucoup ce que j’ai lu d’une maman, que c’est comme un jeu auquel on choisit ou non de participer : « Du moment que tout est clair pour tout le monde, je pense que l’important, c’est qu’ils puissent décider à tout moment de ne plus jouer à ça sans se sentir trahis » (big dédi Marshal Ombre!!)

Voilou! et sur l’aspect « tu as des cadeaux car tu es aimée », ce n’est pas comme en math un « si et seulement si »! Beaucoup d’autres gens t’aiment sans te faire de cadeaux, et nous aimons aussi beaucoup d’autres gens à qui pourtant on ne fait pas de cadeau car on ne peut pas faire de cadeaux à la terre entière! ;)

Y’aura peut-être d’autres ajouts au fil de ma réflexion (qui se nourrit elle aussi de celle des autres!) car le sujet fait couler beaucoup d’encre (ou plutôt tapoter beaucoup de doigts) dans le monde du maternage…… à bientôt!

 

9 Commentaires

  1.  
    Claim
    Claim écrit:

    J’adhère !!

  2.  
    Aurélie
    Aurélie écrit:

    Ici aussi, pas de Père Noël et Clémentine adore concocter de petits cadeaux pour les gens qu’elle aime !

    On boycotte un peu les livres « tout père noel »… Dans notre bibliothèque de Noël : le Noël de Balthazar, Petit Ours Brun (je ne sais plus le titre exact, mais ça parle des odeurs de Noël, et un joli recueil de 24 histoires pour attendre Noël (dont seulement 2 ou 3 parlent du gros bonhomme rouge).

  3.  
    mamanbibou
    mamanbibou écrit:

    oh c’est sympa les idées de livres sur Noël! Je prends!
    nous pour l’instant on n’est pas très fournis, mais on nous a offert l’an dernier un beau livre-CD « la pastorale des santons de Provence » (superbes illustrations), et sinon on a des trucs plus classiques genre imagier ou Juliette…

  4.  
    Nico
    Nico écrit:

    Salut Agnès,

    Je ne sais pas trop quoi en penser, partagé entre :
    - ouais de toute façon si t’y crois pas dès le début, ben, t’es pas déçu
    et
    - ouais mais quand même c’était sympa la « magie » de voir les cadeaux au pied du sapin et de s’imaginer qu’un bonhomme rouge que personne avait jamais réussi à voir était venu les déposer !

    Bon, après, les familles où quelqu’un se déguise en père Noël, je suis pas fan. Trop de risques que le gosse comprenne. Et puis, il y a plus de magie si tu le vois pas !

    Bref, c’est vrai que si on commence à se poser la question, ben la réponse est pas évidente !

    Par contre y’a un truc… Damien, défends toi elle a dit que le Prince charmant n’existait pas ! ;p

  5.  
    Mamanbibou
    Mamanbibou écrit:

    Ben crotte alors c’est pas du tout ce que je voulais dire!! Au contraire il existe le prince charmant puisque j’y crois dans mon coeur et que je vis avec lui!! Et il avait compris comme toi Nico, heureusement que tu me permets de rétablir la vérité!…

  6.  
    Alison
    Alison écrit:

    Salut Agnès !

    J’aime bien lire tes réflexions, ça fait avancer les miennes :p

    Je comprends assez bien tes arguments sur ce que représente vraiment Noël. Par contre, n’as-tu pas peur de l’interprétation un peu simple et rapide qui risque de découler du « j’ai des cadeaux car je suis aimée » => si une personne ne fait pas de cadeau c’est qu’elle ne m’aime pas ? ou si un enfant de sa classe plus tard n’a pas de cadeau c’est qu’il n’est pas aimé ? …

    Voilà, je sais que ce n’est pas vers ça que tu veux aller, mais l’amalgame est facile à faire. Et c’est sûr que si un enfant est sage par « principe » et pas pour des cadeaux, c’est toujours mieux, même si de toute façon à la base il est sage pour faire plaisir à ses parents ;)

    Après moi j’en garde un très très bon souvenir. Parce que le Père Noël se risquait jusque dans nos chambres pour nous border cette nuit-là, semant des papillotes au passage et que ça ne nous a jamais réveillé ! J’y ai cru jusqu’à très tard, regrettant certes quand j’ai appris la vérité, mais regrettant que ça soit fini pas d’y avoir cru. Et ça n’a jamais été réellement fini, puisqu’ayant un petit frère de 10ans mon cadet, nous avons continué le jeu et je ne m’en lassais pas, même ado, c’en est alors suivi des années et des années de veillées très tard, en attendant que mon petit frère s’endorme pour déposer les cadeaux…

    Après la dérive de ces dernières années me laissent perplexe, je vois tellement d’enfants choisir leur cadeau dans le magasin avec leur parent dès le mois de novembre et manger des papillotes à la toussaint (je n’exagère pas c’est du vécu), que je me dis, peut-être naïvement que ça ne se passerait pas comme ça s’il croyait au Père Noël, les parents se donneraient plus de mal pour le bonheur de leur enfant. C’est un peu la solution de facilité (je ne dis pas ça pour vous !)

    Les expériences sont différentes… Mais j’aime à chaque fois la façon que tu as d’expliquer les choses à ta (tes) fille. Sans rendre l’histoire moche ou la dénigrer. Mais en emmenant un autre point de vue que la version « commune ».

  7.  
    Magali
    Magali écrit:

    Je trouve cela personnellement triste de dire aux enfants que le père Noël n’existe pas c’est quand même une des choses qui créer la magie de Noël.. J’ai appris très tôt que le père Noël n’existait pas et j’en ai quand même souffert… C’est dommage…
    Bisous

  8.  
    Mamanbibou
    Mamanbibou écrit:

    Et tu ne croies pas que tu en as souffert justement parceque que tu y croyais?

    Ce que j’explique dans mon article ce n’est pas que je veux  » casser » la magie e Noël, et dire brutalement que le père Noël n’existe pas! Relis mon dernier paragraphe ;)

    D’ailleurs Mathilde ne m’a pas demandé si le père noël existe… on a préparé les cadeaux ensemble, et elle a adoré! (J’étais d’ailleurs contente de ne pas avoir besoin de la priver de ça. ) Et cela ne l’a pas empêchée de dire à ses cousins que le père Noël leur avait apporté ça où ça! Comme si on avait preparé les cadeaux, et que le père Noël avait fait le facteur!!… Je ne la prive donc d’aucune magie, tout en ne lui mentant pas, et en évitant la souffrance que tu dis avoir vécue. Que demander de plus non?

  9.  
    Mamanbibou
    Mamanbibou écrit:

    Et Alison : merci de ton comm! Et de ton expérience! Bisous

Commenter

 
 

جمعي... |
Mon univers d'évasion 2 |
casawimoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | assmater
| lucied62
| LES PETITES GRAINES