Mamanbibou

plein de trucs qui sauvent pour les mamans qui allaitent (et toutes les mamans!)

 

L’arrivée d’un 2ème enfant dans la famille 15 mai, 2012

Classé dans : éducation respectueuse — mamanbibou @ 22:13

Il y a 10 jours, nous avons vécu l’arrivée dans notre famille de notre deuxième poussinette, et ça s’est passé… à merveille!

Je vous livre ici tous les petits trucs qui à mon avis nous ont aidés à ce que tout se passe en douceur pour notre grande poulette.

- Nous avons annoncé à Mathilde ma grossesse dès que nous l’avons apprise, nous n’avons pas attendu l’échographie. Certains parents attendent de peur d’avoir à annoncer une fausse-couche (ou de peur que le grand ne tienne pas sa langue!). Moi je pense que l’enfant ressent que ça maman se transforme, dès les premiers moments de la grossesse, et les non-dits risquent de créer des malaises. Au pire, si la grossesse s’interrompt, l’enfant comprendra au moins pourquoi ses parents sont tristes et ne se posera pas inutilement des questions sources d’angoisse.

- Nous lui expliquons les choses sans édulcorer : elle a bien conscience que le bébé était dans mon ventre, qu’on est allés à la maternité pour que des gens qui connaissent bien les bébés m’aident à la faire naître (et non pas pour aller « chercher le bébé »!!), et que quand elle tête mes seins c’est pour boire le lait et que c’est comme ça qu’elle mange. Elle voit qu’on ne la prend pas pour une truffe!!

- Pendant toute la grossesse, nous avons parlé du bébé, et nous avons montré à Mathilde qu’on aimait déjà ce petit être. Elle a pu apprendre à l’aimer aussi, et finalement elle n’était pas avare de câlins et de bisous au ventre!

- Nous l’avons bien prévenue qu’on l’aimerait toujours autant qu’avant, et nous lui disons aussi en ce moment très souvent, certainement plus encore, qu’on l’aime, et qu’on l’aimera toute la vie de tout notre cœur. Que l’arrivée d’un bébé nous prendra du temps mais ne prendra jamais l’amour qu’on a pour elle.

- Je pense que l’éducation respectueuse que nous avons adopté avec elle a joué aussi une grande part dans sa sérénité à l’arrivée de ce bébé. Elle sait qu’on l’aime, elle est en sécurité affective et a toujours été respectée. Elle sait qu’elle peut avoir confiance en nous malgré les gros changements qui peuvent intervenir dans sa vie.

- Dès les premiers signes d’inquiétude, nous n’hésitons pas à prendre du temps pour la rassurer. Elle a montré un fort besoin de bisous en plus, nous n’avons pas négligé sa demande et nous la couvrons plus encore qu’avant de tendresse, chaque jour.

- Nous réservons des moments exclusifs pour elle, sans sa petite sœur : faire les fous sur le grand lit avec son papa quand il rentre du boulot, faire un gâteau avec sa maman, passer un moment câlin avant de s’endormir en se disant des mots d’amour avec maman puis avec papa, etc…

- Nous avons gardé le même rythme, les mêmes habitudes qu’avant : continuer à aller chez sa nounou, aller au parc jouer avec les autres enfants, faire le bain le soir (bientôt à nouveau avec maman!), garder le même rituel du coucher, etc… Très facile en étant 2 parents, et en mettant la petite poussinette dans l’écharpe pour avoir les mains libres pour la grande.

- Et surtout nous sommes restés les même parents, sur la même ligne d’éducation : nous ne nous sommes pas mis à tout accepter en se disant « la pauvre ça doit être difficile de ne plus être enfant unique », nos limites sont restées les mêmes. Inversement, nous ne sommes pas devenus plus « sévères » sous prétexte qu’elle doit comprendre que maintenant il va falloir tenir compte d’un autre enfant. Hors de question de la punir pour qu’elle intègre le changement! C’est un changement qui doit être agréable pour toute la famille.

- Nous lui montrons chaque jour qu’elle est digne de confiance en lui montrant ce qu’elle peut et ne peut pas faire avec sa sœur. Par exemple la porter : non, mais s’asseoir dans un fauteuil pour qu’on la pose sur ses genoux : oui. La toucher pendant qu’elle dort : non, mais lui caresser les cheveux, les bras, le ventre, etc ou lui faire des bisous quand elle est éveillée : oui.

- Et nous avons aussi beaucoup de chance : petite poussinette dort déjà vraiment bien (seulement 2-3  réveils par nuit) ce qui nous permet de ne pas être trop fatigués. Et l’âge de grande poulette (2 ans) semble un bon moment pour accueillir un 2ème enfant : pas de jalousie, sentiment qui n’existe pas encore à cet âge.

Résultat : une grande fille sereine, toujours aussi agréable et douce, et qui fait même des progrès inattendus (la propreté s’acquiert toute seule, sans que nous n’y prêtions attention…), et un petit bébé choyé et aimé par chaque membre de la famille. Que demander de plus?!…

 

3 Commentaires

  1.  
    mamini
    mamini écrit:

    top super !
    <3

  2.  
    Nicolas Perez
    Nicolas Perez écrit:

    Salut Agnès,

    Très intéressant ce témoignage, c’est clair que ça doit faire du changement à la maison, mais vous arrivez apparement à super bien gérer tout ça, chapeau !!!

    Bises.
    Nico

    PS : Bien reçu les photos l’autre jour ! Beau bébé. :)

  3.  
    mamanbibou
    mamanbibou écrit:

    Merciiiiiiii!!!!!!!!

Commenter

 
 

جمعي... |
Mon univers d'évasion 2 |
casawimoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | assmater
| lucied62
| LES PETITES GRAINES